Qu’est-ce qu’un courtier d’assurance ?

Parmi les acteurs intervenant dans le milieu des assurances, nous avons les courtiers. Mais rares sont les personnes qui arrivent à établir la différence entre ce dernier et un agent dassurance. Pourtant, il joue un rôle très important dans ce milieu. Surtout lorsqu’on désire obtenir une meilleure prestation. Loin d’être un vendeur de mutuelles, nous vous ferons découvrir ici ce qu’est un courtier d’assurance.

 

Le courtier d’assurance

 

Le courtier en assurance est un médiateur commercial. Il sert de lien entre les compagnies d’assurances et les assurés. Il a pour mission d’étudier et négocier pour ses clients, les contrats auprès des mutuelles. Il se doit de privilégier les intérêts de ceux-ci. Seuls les contrats avantageant ses clients comptent. Le courtier d’assurance peut être salarié dans une entreprise de courtage. Il peut aussi être un travailleur indépendant. En dehors de la conclusion d’un contrat avantageux, il les aide à gérer les sinistres.

 

Selon les affaires qu’il gère, le courtier touche une rémunération. Généralement, cette rémunération dépend du nombre de clients ramenés. Avec cette commission, il couvre ses frais généraux et assure la rétribution de son travail. Il peut se spécialiser sur la vente d‘un seul produit. Dans tous les cas, on le retrouve pour : les assurances santé collectives. Il intervient aussi dans les assurances de prêt, les mutuelles seniors, etc.

 

Que doit faire le courtier d’assurance ?

 

Le courtier a des engagements à respecter à cause de son rôle d’intermédiaire. Pour lui, seuls les intérêts de ses clients comptent. C’est pour cela que rien ne le lie aux compagnies d’assurances.

 

– Il doit cerner les besoins son client. C’est seulement après cela qu’il pourra étudier la situation de ce dernier. Il est ensuite appelé à présenter une solution idéale à celui-ci.

 

– Le courtier a l’obligation de maîtriser chacun des produits qu’il propose. Il se doit d’être à jour au sujet des innovations. Il en est de même pour les modifications juridiques. Il doit aussi être informé de ce qui se fait à l’étranger.

 

– Auprès des compagnies, il représente et défend les intérêts de ses clients en cas de sinistre.

 

– Pour obtenir des prestations à bon prix, il doit faire jouer la concurrence.

 

– Lorsque le client a des besoins spécifiques, il revient au courtier de demander un nouveau contrat.

 

– Il doit proposer à son client une solution adaptée à ses moyens financiers. Et aussi aux risques des sinistres auxquels il peut être exposé.

 

– Après la signature du contrat, il doit suivre l’évolution de ses clients. Il doit aussi être en mesure de prévoir leurs besoins.

 

À quelle loi le courtier est-il soumis ?

 

Le courtier est réglementé et contrôlé par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Selon la loi, tous les intermédiaires financiers doivent s’enregistrer. Et ce, au Registre unique des Intermédiaires. Il est dirigé par l’ORIAS. Le courtier d’assurance étant aussi un médiateur financier, il n’échappe pas à cette décision. De même, la chambre syndicale des courtiers d’assurances représente leur métier depuis 2006.

 

Quelles sont les qualités requises pour devenir un courtier d’assurance ?

 

Pour devenir un courtier d’assurance, il est important d’avoir certaines qualités. Celles-ci vous permettront de mettre en confiance votre client. Puis de répondre efficacement à ses attentes.

 

Il est donc important d’avoir une grande capacité d’écoute. Même si être un bon orateur est nécessaire pour le courtier, l’écoute passe en premier. Car s’il n’écoute pas, il ne pourra pas cerner ni comprendre les besoins de son client. Ce qui le mettra dans l’incapacité de satisfaire ce dernier.

 

Le métier de courtier est un travail d’équipe. L’intermédiaire en assurance est appelé à travailler avec son client. Il est obligé de faire sentir à ce dernier qu’il passe en premier. Et ce à travers le service qu’il lui offre. Pour cela, le courtier doit savoir faire jouer ses relations. Il doit montrer au client qu’il maîtrise ce qu’il fait en utilisant sa qualité de vulgarisateur.

 

Le courtier d’assurance doit avoir une certaine confiance en soi. Il se doit d’être enthousiaste. Il doit avoir une parfaite maîtrise de la gestion du stress, du temps et du budget. Pour finir, il se doit d’être un négociateur habile.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *